Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Culture et Société.

Actualité Culturelle et Regard sur la Société.

L'homme sans passé : Freud et la littérature, de T. Delpech

Publié le 3 Mars 2012 par Georges Holassey

L'homme sans passé : Freud et la littérature, est un essai  paru en Janvier 2012, le jour même de la mort de son auteur Thérèse Delpech.

Dans cet essai, Thérèse Delpech examine la pensée de Freud; et montre comment bouleversements historiques et déséquilibres psychiques sont liés. Elle analyse la vie et les travaux de Freud à la lumière des œuvres majeures de la littérature mondiale : Les Frères Karamazov et le meurtre du père, Le Roi des Aulnes et l’abandon du fils, La Gradiva, Le Paradis Perdu, Hamlet, Œdipe

Elle revisite dans ce livre les grands thèmes de la pensée freudienne (refoulement, angoisse de la mort, culpabilité, rapport à la tradition, etc...), et montre que les « maladies de l’âme » sont le Mal emblématique du passage au XXe siècle.

 

Mot de l'éditeur:

Au XIXe siècle, le passé subit de tels coups de boutoir – politiques, familiaux, religieux – qu’il explose littéralement, faisant voler en éclats tous les repères de la tradition. Balzac dira qu’on se trouve désormais au milieu des débris d’une grande tempête. Rien n’avait préparé le psychisme à de tels bouleversements, car la conjonction de la tabula rasa de la Révolution, de la remise en cause de l’autorité du pater familias, et de l’apparition d’un monde laïcisé n’avait pas de précédent. Les névroses que traite Freud sont souvent l’expression du vertige qui en résulte : l’intériorité est comme perdue dans un labyrinthe intérieur. L’inventeur de la psychanalyse n’aurait donc pas imposé à l’humanité sa névrose personnelle, comme le prétendent ses détracteurs. Il n’aurait pas davantage fourni une explication universelle du psychisme humain avec le thème du parricide, comme le voudraient ses fidèles. Il aurait simplement exprimé en créant une nouvelle science de l’âme la tragédie intime de son temps.

 

Outre l'écriture, Thérèse Delpech a consacré l'essentiel de sa carrière professionnelle aux relations internationales et aux questions de défense. Elle a également eu une carrière de chercheur dans le domaine de la défense et des affaires stratégiques; et a assuré la fonction de commissaire français auprès de la Commission de l'ONU présidée par Hans Blix entre 2000 et 2003.


Autres livres de l'auteur :

- L'ensauvagement - Le retour de la barbarie au XXIe siècle, publié aux éditions Grasset, 2005. (Prix Femina de l'essai.

- L'appel de l'ombre - Puissance de l'irrationnel, publié aux éditions Grasset, 2010


Commenter cet article