Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Culture et Société.

Actualité Culturelle et Regard sur la Société.

"Cent ans de solitude" de Gabriel Garcia Marquez

Publié le 9 Mars 2012 par Georges Holassey

Ces derniers jours, l'écrivain Gabriel Garcia Marquez a fait la lune de la presse culturelle pour la mise en vente en version électronique de Cent ans de solitude, son chef-d'oeuvre déjà vendu à des millions d'exemplaires à travers le monde.

Selon le journal Courrier Picard, cette publication inédite constitue l'un des principaux événements organisés en l'honneur de Gabriel Garcia Marquez cette année, marquée également par le 30e anniversaire de l'obtention de son prix Nobel de littérature.

L'occasion de parler ici de ce livre Cent ans de solitude dont le titre seul pourrait attirer la curiosité de certains lecteurs.

 

 

Cent ans de Solitude est un ouvrage publié pour la première fois en 1967. C'est l'un des romans les plus lus et les plus traduits actuellement, en espagnol comme dans d'autres langues.

Cent Ans de solitude relate l'histoire d'une famille sur six générations, dans le village imaginaire de Macondo.

Au travers de l'histoire de ce village et de ses créateurs, Gabriel Garcia Marquez nous conte, avec cette magie des mots qui donne à son livre un reflet d'éternité, les peines, les joies, les espoirs et les craintes d'une famille qui tente par tous les moyens de conjurer la malédiction qui pèse sur les siens : cent ans de solitude.

 

Gabriel José García Márquez est un écrivain colombien né le 6 mars 1927. Romancier, novelliste mais également journaliste, il est devenu lauréat du prix Nobel de littérature en 1982. García Márquez, est considéré comme l'un des auteurs les plus significatifs du 20è siècle.

 

Autres oeuvres de l'auteur :

 

- Chronique d'une mort annoncée

- L'Amour au temps du choléra

- Des feuilles dans la bourrasque (Nouvelles)

...


 

Commenter cet article

Le Marginal Magnifique 07/08/2013 02:38

Pour ma part je trouve ce roman très surfait et peu brillant, certes bien écrit et témoignant d'une belle puissance narrative chez son auteur, mais totalement creux.

Gabriel Garcia Marquez a une imagination foisonnante, mais quel intérêt ? Où est le génie ? Le livre ne présente aucune structure construite, il n'y aucun fil conducteur, aucune analyse
psychologique, nous sommes en présence de faits imaginaires relatés avec une densité décourageante, qui plus est sans beaucoup d'humour ni beaucoup d'esprit...

D'ailleurs Marquez a dit lui-même ne pas comprendre le succès de ce livre en particulier : "La plupart des critiques ne réalisent pas qu'un roman comme Cent ans de solitude est un peu une blague".
Certains livres sont hissés au panthéon de la littérature mondiale et parois cela reste énigmatique, voire injustifié. Non, non, je ne trouve pas ce livre brillant...

Je préfère largement l'œuvre de Tolstoï qui relève véritablement du génie !

Georges Holassey 07/08/2013 10:09



J'avoue que je comprends très bien votre remarque. C'est vrai qu'après lecture de certains livres, on se demande
comment se fait-il qu'on en parle autant alors qu'il n'a rien d'extraordinaire.


Pour ce livre de Gabriel G. Marquez, j'avais d'ailleurs bien précisé dans cet article que le titre seul
"Cent ans de solitude" pourrait attirer la curiosité de certains lecteurs. D'ailleurs bcp de livres ont attiré l'attention des lecteurs grâce à leur titre. N'est-ce pas le cas pour ce
livre aussi? (Qui sait!)