Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Culture et Société.

Actualité Culturelle et Regard sur la Société.

La bombe H de la Corée du Nord : une Hécatombe annoncée?

Publié le 7 Janvier 2016 par Georges Holassey

Il y a des nouvelles qui ne font ni chaud ni froid, de prime abord, mais dont on est quand même curieux de lire les analyses des spécialistes pour en prendre la température. C'est ce que j'ai fait avec cette information qui a fait la une des journaux ces derniers jours : "La Corée du nord annonce avoir réussi son premier essai de bombe H". Et l'on voit son dictateur de président accueillir avec joie cette 'prouesse'; ce jeune qui semble provoquer le monde pour attirer l'attention sur un pays asphyxié, un peuple coupé du monde par une idéologie dont on ne sait vraiment à quoi ça rime.
J'ai été curieux de savoir ce que disent les spécialistes de cette nouvelle bombe qui, selon certaines sources, serait 1000 fois plus puissante que la bombe atomique lancée sur Hiroshima et Nagasaki. Et j'ai fait un bond sur ma chaise. Est-ce une telle bombe dont ce pays vient de se doter? Est-ce un tel engin de destruction massive qui vient de tomber entre les mains de ce jeune dictateur qu'on décrit colérique et imprévisible? Quelques informations récentes dessinent bien le cractère de ce dirigeant : Kim Jong-Un fait exécuter son ministre de la Défense au canon anti-aérien (HuffingtonPost, mai 2015) ­/ Le numéro un de la Corée du Nord aurait fait exécuter son Premier ministre adjoint qui aurait eu le mauvais goût de critiquer les politiques forestières menée par Kim Jong-Un. (Le Parisien, Août 2015) ; Etc , Etc...
Ne me dites pas que c'est cet homme qui vient de se doter d'une bombe capable de rayer de la carte plusieurs villes de dizaines de milliers d'habitants? J'ai vraiment eu froid dans le dos. Et j'ai alors compris pourquoi le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki Moon originaire de la Corée du Sud directement menacée par cette bombe, avait les lèvres qui tremblaient en exprimant sa peur et demandant des sanctions contre ce dictateur.
Mon effroi ne s'est pas encore dissipé lorsque je tombe ce matin sur une question dans un article du nouvel obs : 'Que se passerait-il si la bombe H de la Corée du nord est lancée sur Paris (ou sur Londres)?' Voici les réponses :
- Si une bombe H de 10 kilotonnes tombait au niveau de la Tour Eiffel à Paris, alors :
  • 161.550 personnes seraient tuées,
  • 506.510 personnes seraient blessées,
  • la déflagration causerait un cratère de 200 mètres de large au niveau du monument,
  • des boules de feu seraient projetées jusqu'à 700 m² autour du point d'impact,
  • des radiations causant une mort immédiate se répandraient sur un rayon de 2,5 km²,
  • des radiations causant une mort dans les jours ou semaines suivantes se répandraient sur un rayon de 3,5 km²,
  • des radiations thermiques causant des brûlures au troisième degré synonymes d'amputation se répandraient sur un rayon de 8,8 km²,
  • et des radiations thermiques causant des brûlures semblables à des coups de soleil se répandraient sur un rayon de 28 km².
- Si une bombe H de 10 kilotonnes tombait sur le Palais de Westminster à Londres (Angleterre), alors 59.500 personnes seraient tuées et 274.690 blessées.
Comment ne pas frissonner devant de tels dégâts? Espérons tout simplement que cette annonce n'est qu'un bluff, ou cette bombe, s'ils l'ont vraiment, restera pourrir dans un entrepôt comme toutes ces bombes puissantes qui dorment dans des abris, le bouton prêt à l'action pour détruire le monde. Quel monde de fous!
 
 
 
Commenter cet article

Bernieshoot 08/01/2016 15:34

la force de la communication est sans doute le maitre mot de ces déclarations. je vous accueille avec plaisir dans ma communauté Livres Ô blogs